Boston Uprising suspend le contrat de Dreamkazper

Il y a quelques jours à peine, nous apprenions que Jonathan « DreamKazper » Sanchez était accusé de détournement de mineur.

Les screenshots révélés par une fille de 14 ans montrent une conversation entre l’accusé et la victime allant de simples sous-entendus à des messages plus explicites.

Suite à cette révélation, la ligue a immédiatement réagi et suspendu le joueur pour une durée indéterminée.

L’équipe de Boston n’a pas tardé à réagir et poster un tweet évoquant la suspension le temps de l’enquête.

Mais une deuxième victime ne tarda pas à parler. DreamKazper lui aurait également fait des avances et lui aurait payé un billet d’avion pour venir le voir à Los Angeles.

Boston Uprising ont donc décidé de mettre fin au contrat du joueur.

Entre cette affaire et celle d’Eqo et son geste raciste il y a quelques jours, les sanctions tombent sur l’Overwatch League. Et quelque part, c’est rassurant de voir que Blizzard est déterminé à faire la chasse aux comportements toxiques au sein de sa compétition majeure. Espérons que ce scandale sera le dernier à entacher l’image bien propre que l’éditeur souhaite donner.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *