Le point du 11/03/2018

Aujourd’hui, un article un peu plus libre pour commenter l’actualité de l’Overwatch League.

xQc doit partir

C’est un fait. Le joueur canadien pose un vrai problème d’image aux Dallas Fuel. Après une nouvelle suspension (pour avoir spammé l’emote Trihard sur le chat Twitch), il est temps de dire stop. xQc est certes un bon joueur qui, de par son niveau de jeu, a toute sa place auprès des plus grands, mais une telle place vient avec des responsabilités et on ne peut laisser indéfiniment de tels dérapages entacher l’image de l’équipe Texane.

L’ambiance globale fair play et bon enfant de l’Overwatch League ne pourrait souffrir encore longtemps les frasques d’un joueur immature et incapable de se contrôler. Il ne s’agit plus seulement de demander des excuses ni de le suspendre un temps. xQc doit partir de la ligue et céder la place de Main Tank à un de ses coéquipiers (comme Cocco que l’on voit malheureusement peu).

Les Dallas Fuel semblent d’ailleurs avoir entamé les démarches pour le remplacer et ont récemment signé le coréen Son “OGE” Min-Seok qui devrait commencer la phase 3 sous leurs couleurs.

Mais il n’est pas seul à avoir des problèmes de comportement et récemment, ce fut au tour de Taimou d’être sanctionné pour des insultes homophobes sur son stream personnel. Le finlandais écope de 1000 $ d’amende.

Certains évoquent des problèmes internes plus sérieux qui semblent peser sur l’équipe et la récente défaite contre les Florida Mayhem est un sérieux camouflet au visage de Dallas.

Il est clair que l’équipe n’est clairement pas au mieux de sa forme et l’arrivée d’aKm et Rascal n’y change malheureusement rien. Il ne s’agit pas ici de recruter du sang neuf mais de diagnostiquer et d’assainir l’ambiance pour les joueurs afin de remonter la pente et, peut-être, nous offrir une fin de ligue explosive (dans le bon sens du terme).

Fissure ou la bouffée d’air frais des Gladiators

L’équipe de Los Angeles avait commencé cette première saison en demi-teinte. Loin d’être considérés “top-tier”, les LA Gladiators s’en étaient pourtant pas mal sortis. Mais ça, c’était avant le recrutement de Fissure.

L’arrivée du joueur coréen semble avoir complètement réveillé les Gladiators. En proposant un Winston très solide et des shotcalls efficaces, Fissure permet de mieux protéger les supports et DPS, permettant ainsi à des joueurs comme Hydration de pouvoir enfin laisser parler tout leur talent.

La première claque est arrivée face aux Valiant après un 4 – 0 sec qui a fait mal. Pourtant l’équipe où officient nos deux français partait largement favorite.

Et puis il y a eu hier et la plus grosse surprise de cette phase 2 : le 3 – 1 face aux London Spitfire, pourtant champions de la phase 1.

Si les Boston Uprising furent la surprise en première phase, les Gladiators sont assurément celle de la seconde. Shields up !

Les Dragons doivent retrouver la flamme

Il y a un vrai problème chez les Shanghai Dragons et il n’y a qu’à voir les récents événements pour le comprendre. Suite à un début de saison catastrophique, le coach de l’équipe a décidé de donner sa démission.

D’après des bruits de couloirs, le niveau des joueurs chinois (à l’exception de certains comme Undead) ne serait pas suffisant pour la ligue. Le recrutement récent de 4 joueurs suffira-t-il à raviver la flamme ? On ne saurait le dire d’autant que ceux-ci n’arriveront pas avant la fin du mois.

Les Dragons réussiront-ils finalement à se surpasser et arriver au niveau de leurs adversaires ? Cela semble compliqué dans la situation actuelle.

Bonus

Je ne résiste pas au plaisir de vous linker cette entrée en scène des Florida Mayhem avec l’arrivée de la nouvelle recrue, Zappis.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *